5 endroits à visiter au centre et au sud du Vietnam

Cinq endroits à visiter au centre et au sud du Vietnam

Le centre et le sud du Vietnam offrent une mosaïque de paysages et un brassage culturel qui saura ravir les amateurs d’histoire, de nature, et de traditions locales.

Focus sur les sites immanquables de ces régions

 

HUE

 

Amadou-Mahtar M’bow, ancien directeur général de l’Unesco, disait : « Hue doit être sauvée pour le Vietnam, car elle est incontestablement l’un des hauts lieux de sa culture, et pour le reste du monde».  Une citation qui en dit long sur le passé de cette ancienne cité impériale, enjambant de parts et d’autre la rivière des parfums. On la caractérise par la présence  d’innombrables temples, tombeaux et palais, vestiges de la dynastie des Nguyen.  Nombre de ces bâtiments, encore endommagés par la guerre, nous donnent l’impression que le temps s’est arrêté ici. La ville ne manque pour autant pas d’attrait : la majestueuse citadelle impériale, l’architecture impressionnante du Palais An Dinh, ou encore le somptueux tombeau de l’empereur Minh Mang, ne sont que quelques reliques parmi tant d’autres témoignant du passé impérial de Hue.

A 5 kilomètre de Hue,  sur la colline de Ha Khe, on trouve la célèbre pagode de Thien Hu, ou de la « vieille dame céleste », un des sites les plus vénérés de la ville. Autour de la pagode fleurissent les jardins floraux et plantes ornementales. C’est un endroit accueillant pour tous les visiteurs.

 

 

DANANG

 

« Tourane est le plus beau port du monde », déclarait le comte d’Estaing en 1848 (à cette époque, la ville s’appelait Tourane). En effet, d’une part bordée de plages de sable fin, d’autre part par les chaines de montagne Phuoc Tong et le col des nuages, Danang n’envie rien aux cartes postales. La ville, aujourd’hui devenue un important carrefour commercial du pays, comblera tous les voyageurs, du féru d’histoire au plagiste : le musée Cham et la citadelle de Dien Hai sont les principaux sites d’intérêt de la ville. Profitez également des plages environnantes, qui comptent parmi les plus agréables du Vietnam : ici la mer est douce et l’eau relativement chaude toute l’année. Les 5 montagnes de marbre au sud de Danang, nommées d’après les cinq éléments de l’univers, abritent temples et pagodes. Au sommet de celles-ci, après avoir arpenté tunnels et grottes,  vous admirerez la vue imprenable sur la plage.

 

HOI AN

 

Hoi An est une petite ville calme : son nom signifie « se retrouver en paix ». Mais pas seulement, c’est aussi un bijou architectural où se concentrent pagodes, ponts, maisons anciennes, églises… Son architecture est le témoin du brassage culturel que l’on rencontre partout au Vietnam : on y retrouve des tuiles Japonaises sur les toits, ou encore décorations et ornements taoïstes sur les façades. La visite du vieux-quartier d’Hoi An, interdite à la circulation (fait rare au Vietnam !), est un vestige extrêmement bien conservé des ports de commerce Asiatiques du XVème au XIXème siècle. Le soir venu, flânez et restaurez-vous dans l’atmosphère feutrée des restaurants longeant la rivière.

Hoi An est une étape incontournable des voyageurs en quête de douceur et de tranquillité. 

 

 

 

HO CHI MINH VILLE

 

Nommée Ho Chi Minh Ville depuis 1975 et la réunification du Vietnam, le nom de Saigon s’accroche pourtant à la ville. D’ailleurs, certains diront qu’on écrit Ho Chi Minh Ville mais que l’on prononce « Saigon » ! Ville la plus peuplée du Vietnam avec ses 8 millions d’habitants (près de 10 officieusement), Ho Chi Minh Ville regorge d’attractions. Ne manquez pas la visite de la ville et de ses différents quartiers : Cholon le quartier Chinois, le Saigon colonial et le centre-ville moderne et ses boutiques de luxe. Les nombreux marchés, lieux de vie intense, sauront combler les voyageurs souhaitant s’imprégner de l’ambiance locale. A Ben Thanh, le plus grand marché de la ville, on trouve de tout : café, thé, épices, textiles, artisanat, fleurs, nourriture de rue… Les gourmands ne seront d’ailleurs pas en manque à Ho Chi Minh Ville, où l’on trouve des plats venus des quatre coins du monde. 

Proche du marché, on trouvera aussi les principaux monuments de la ville : la cathédrale Notre-Dame, le Palais de la réunification,  la poste centrale ou encore le musée des vestiges de la guerre. Non loin du centre, promenez-vous au bord de la rivière de Saigon où vous pourrez admirer le panorama sur l’autre rive.

 

 

 DELTA DU MEKONG

 

Situé à la pointe sud de la péninsule Indochinoise, le delta du Mékong (ou plaine du Nam Bo), est une région fertile façonnée par le fleuve du même nom. Ici, vous vous imprégnerez de l’ambiance du grand sud telle qu’elle est décrite dans les romans de Marguerite Dumas. A ne pas manquer : une croisière sur le Mékong et une exploration des canaux surplombés par de fragiles ponts de singes en Bambou, se perdant dans un paysage luxuriant de vergers regorgeant de fruits inconnus sous les climats occidentaux.  A Ben Tre au cœur du Mékong, ne manquez pas la fabrique de bonbons à la noix de coco, ainsi que le marché local afin d’y découvrir les produits exotiques de la région. Non loin de Ben Tre, profitez de la belle terrasse de la villa Balny, charmante maison d’hôte et havre de paix dans le village de Dao Than,   et appréciez la fraicheur et le parfum de ses frangipaniers en fleurs, avant d’y passer une nuit reposante. C’est l’occasion pour vous d’échanger avec Madame Gung, personnage rocambolesque et maitresse des lieux, ou bien de l’aider à la préparation du repas : la cuisine du Mékong n’aura plus de secrets pour vous ! Le relief plat du Mékong se prête parfaitement aux balades à vélo, durant lesquelles vous pourrez admirer les rizières et jardins, ainsi que les ateliers d’artisanat local.