Top 5 des endroits à voir au Laos

Top 5 endroits à voir au Laos

Le Laos est une destination très discrète où le voyageur trouvera un rythme de vie paisible, de beaux paysages et une incroyable variété de cultures. Ici, le Mékong est puissant et sauvage. Recouvert à 70% de montagnes, le Laos offre une incroyable diversité de paysages. Son histoire mouvementée et sa culture unique en font une magnifique destination à explorer.

Focus sur 5 sites incontournables à voir au Laos! 

N°1 - Nong Khiaw & Muang Ngoi

Nong Khiaw et Muang Ngoi sont deux villages typiques du nord du Laos, de parfaits endroits pour gouter à la douceur du pays. Offrez-vous une balade en nature à vélo jusqu’à la grotte de Phathok qui fut utilisée par les villageois de Nong Khiaw pendant la «guerre secrète» pour y abriter les réfugiés. Si le temps le permet, ne manquez pas le coucher de soleil au bord de la rivière Nam Ou, afin d’admirer les vues prenantes sur la vallée.

Non loin de Nong Khiaw, le village de Muang Ngoi et ses alentours – accessibles par la rivière - offrent la possibilité d’admirer un spectaculaire paysage montagneux recouvert par la jungle, et de se balader au milieu des rizières et des falaises karstiques. Selon la saison, on peut même observer les différentes étapes de la culture du riz ! Non loin de Muang Ngoi, les voyageurs pourront faire escale au village de Na afin d’y découvrir la vie de ses populations isolées, avant de se rendre au village de Sop Jam, célèbre pour ses soieries traditionnelles et ses cotons. 

 

N°2 - Luang Prabang, une perle du Mekong

 

L’ancienne capitale du royaume aux millions d’éléphants est une étape incontournable d’un voyage au Laos. La ville est incontestablement l’un des joyaux de l’Indochine sur le plan historique et culturel.  Située sur une presqu’ile entre le Mékong et la rivière Nham Kham, Luang Prabang a su conserver son charme d’antan : ici pas de bâtiments en hauteur, une circulation douce, de nombreux espaces verts et un rythme de vie bien tranquille.

Ne manquez pas la visite du temple Wat Xieng Tong, considéré comme l’un des plus beaux de la ville ! Il fut construit aux alentours de 1560 par le Roi Sitthathirat et conserve de nombreux objets datant de cette époque : le Bouddha couché de la Chapelle Rouge, le char funéraire royal ou encore les mosaïques de l’arbre de vie. La ville compte une trentaine de temples, n’hésitez donc pas à y déambuler afin de les découvrir ! Pour s’imprégner de l’ambiance locale, rendez-vous au marché de nuit, coloré et animé on y trouve de tout : nourriture, artisanat, tissus, fleurs … 

Les alentours de Luang Prabang regorgent aussi d’activités : les plus téméraires pourront tenter l’ascension à pied du Mont Phousi et bénéficier du panorama exceptionnel offert sur la ville et le Mékong.  A une trentaine de kilomètres, les cascades de Khouang Sy sont incontournables ! La route pour s’y rendre offre un magnifique paysage. A l’arrivée, il n’y a plus qu’à profiter du parc extrêmement agréable offrant une végétation luxuriante, et des bassins limpides à l’eau turquoise où la baignade est autorisée à certains endroits. Aux mois de Septembre et d’Octobre, le débit des chutes est impressionnant !

A une même distance de Luang Prabang, on pourra aussi se rendre aux grottes de Pak Ou, après une agréable balade en bateau sur le Mékong. L’entrée dans les cavités est simplement magistrale : nichées sous une falaise abrupte de plusieurs dizaines de mètres, bordées par le Mékong d’une part, et d’une jungle tropicale luxuriante d’autre part, le cadre et saisissant !  Années après années, des centaines de statues et statuettes de Bouddhas ont été déposées dans les grottes, qui sont avant tout un lieu de culte. C’est donc une visite singulière qui vous attend aux grottes de Pak Ou ! 

 

N°3 - Plaine des Jarres 

La majestueuse plaine des Jarres se trouve sur le plateau de Trân Ninh, au Nord-Est, et fait partie d’un large massif Montagneux couvrant tout le Laos septentrional. On doit son nom à la présence de champs de jarres dont l’origine et la signification ne sont pas encore tout à fait claires… ces champs n’en restent pas moins intéressant à voir : c’est l’occasion d’une visite énigmatique et insolite au cœur d’un des endroits les plus mystérieux du Laos ! Les archéologues n’ayant pas encore réussis à élucider la raison de leur présence, de nombreuses légendes ont encore cour quant à l’ascendance de celles-ci. En granit ou en grés, elles sont de tailles diverses, disposées sans aucun schéma précis.

Dans les alentours, ne manquez pas  une excursion à Muang Khoune afin de découvrir les vestiges des temples Vat Phia Vat et Vat Tha Foune : partiellement détruits par les bombardements Américains pendant la guerre du Vietnam, l’ambiance y est particulière et insondable. 

 

N°4-Plateau des Bolovens

Le plateau des Bolovens est une région tranquille au sud du pays, qui témoigne de la douceur de vivre du Laos et offre des paysages d’une beauté resplendissante. C’est aussi une région au climat propice à la culture du café et qui offre d’innombrables cascades et spots de baignades. Rendez-vous au petit village de Tadlo, arrosé par les sympathiques cascades de Tadsuong et de Tadlo. Les chutes de Tad Fane sont à ne surtout pas manquer ! D’une hauteur de 120 mètres ce sont les plus hautes du Laos, le cadre est à couper le souffle !

Aux alentours de Tadlo, on compte de nombreux villages peuplés par des minorités locales. C’est l’occasion de découvrir le mode de vie et la culture de ces peuples !  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

N°5-La région des 4000 îles 

Véritable havre de paix situé à l’extrémité Sud du Laos, l’archipel est composé (selon la légende) de 4000 petites iles tropicales paisibles sur le Mékong. L’atmosphère bercée par les flots est sereine et détendue, l’accueil par les populations locales est chaleureux et les paysages sont magnifiques. Une escale dans la région est la bienvenue pour les voyageurs en quête de repos et de quiétude : le relief plat se prête aux balades à pied ou à vélo, et surtout aux excursions en bateau sur le Mékong. Sur les iles de Don Det et de Don Som, les villages de pêcheurs vous donneront un aperçu du mode de vie des populations locales. Ne manquez pas les rapides de Khone Phapeng, qui sont les plus importants des quelques 4350 kilomètres parcourus par le fleuve mythique ! Sur l’ile de Don Kho, découvrez l’art du tissage local, un savoir-faire traditionnel transmis de générations en générations. 

Un peu plus au nord de la région des 4000 iles, les ruines du temple Vat Phou, une merveille construite entre le 6ème et le 11ème siècle par les architectes khmers, sont incontestablement un site à visiter. Aujourd’hui classées au patrimoine mondial de l’humanité par l’Unesco, elles occupent les contreforts d’une montagne haute de près de 1416 mètres ! On y trouve de nombreux éléments qui rappellent les temples d’Angkor : chemins dallés de pierres, linteaux décoratifs, bas et hauts reliefs ; qui sont autant de détails participant à la beauté et au caractère énigmatique du site !

A une douzaine de kilomètres du Vat Phou, la petite bourgade champêtre et exotique de Champassak – qui était l’ancienne cité royale - offre un savoureux mélange architectural, entre bâtiments coloniaux et maisons traditionnelles Lao. C’est l’endroit idéal pour se reposer après la visite du Vat Phou, mais c’est aussi le point de départ de balades sur le Mékong et d’excursions vers d’autres sites de la région !